cybersolidaires.org


  • Cybersolidaires

Un réseau cybersolidaire

Actualités nord-américaines

« Pour une autre vision de l'économie | Accueil | En solidarité avec Patricia Troncoso Robles, gréviste de la faim mapuche »

07.02.2008

Commentaires

Entendons-nous. Depuis 1789 (révolution francaise), dans un pays de droit "tout ce que la loi n'interdit pas est permis". Ainsi il en fut de l'avortement en France ou la loi dite Weil supprima d'abord cette interdiction pour ensuite la réglementer (conditions ages limites). Ainsi en Allemagne pour la prostitution. En France ou nous avons une loi "Marthe Richard" qui a interdit les "maisons" mais pas la prostitution, on a livré les filles à la rue et aujourd'hui aux bosquets, donc plus aux "protecteurs", la pratique devenant de plus en plus dangereuse : Loi Sarkozy sur "le raccolage passif"! On punit l"intention de commettre un délit qui n'en est pas un! Le droit est bafoué et nul politique ne pipe mot! Il suffirait d'abroger la loi M Richard et au besoin, de réglementer. En Espagne, pas de loi ni de réglementation; l'opposition des ligues féministes qui, sous couvert de ne pas reconnaitre un travail, permet aux "clubs" espagnols d'avoir les horaires les plus abusifs souvent de 17H à 5H du matin! Et pas de débat, alors que les ligues avancent des chiffres fantaisistes sans sources. "90 % des filles seraient en situation irrégulière" alors que les contrôles de police fréquents pour les papiers en trouvent rarement, surtout depuis l'entrée de certains pays de l'est dans la CEE. Les directeurs de "clubs" refusent des filles par trop plein et la sanction est de mettre dehors la pensionnaire, donc coup dur pour le "trafic". La majorité des filles savent très bien ce qu'elles viennent faire en Espagne. Le reste est du roman misérabiliste. Bien sur la motivation essentielle est économique. Des gains mensuels X par 60 par rapport a un hypothétique travail pénible au pays! S'il y a des proxénètes en Roumanie, ce sont surtout les familles qui vivent de cette activité. Il n'y a qu'à voir les transferts d'argent par W Union, mais personne ne veut étudier le problème et on fait l'autruche!

Vérifiez votre commentaire

Aperçu de votre commentaire

Ceci est un essai. Votre commentaire n'a pas encore été déposé.

En cours...
Votre commentaire n'a pas été déposé. Type d'erreur:
Votre commentaire a été enregistré. Les commentaires sont modérés et ils n'apparaîtront pas tant que l'auteur ne les aura pas approuvés. Poster un autre commentaire

Le code de confirmation que vous avez saisi ne correspond pas. Merci de recommencer.

Pour poster votre commentaire l'étape finale consiste à saisir exactement les lettres et chiffres que vous voyez sur l'image ci-dessous. Ceci permet de lutter contre les spams automatisés.

Difficile à lire? Voir un autre code.

En cours...

Poster un commentaire

Les commentaires sont modérés. Ils n'apparaitront pas tant que l'auteur ne les aura pas approuvés.

Vos informations

(Le nom est obligatoire. L'adresse email ne sera pas affichée avec le commentaire.)